Association Des Maux Des Mains - Gilbert et son histoire
Des Maux Des Mains - Refuge pour animaux de ferme
Gilbert et son histoire
                                         
Pourquoi un moment fort, déjà parce que on nous avait dit que c’était un petit cochon, quelle surprise lorsque nous l'avons vu dans sa cage de transport. Il était sous tranquillisant donc a peu près calme mais avec tout de même une grosse voix disons plutôt  un sacré grognement.
Lorsque nous l'avons sorti de sa caisse, nous avons été stupéfait de voir son état. Il n'avait plus de poil, des cicatrices partout, du sang qui coulait de multiples plaies dues à une gale sévère qui n'avait certainement jamais été soignée.
Plus on le regardait plus on découvrait des cicatrices, ses yeux étaient dans un état lamentable, ils coulaient, on ne savaient pas trop ce que c’était. 





Gilbert, cochon vietnamien qui malheureusement nous a quitté suite à un cancer de la peau
C’était l'animal avec le pire état que nous avions récupéré  Après une bonne sieste de 24 heures, nous avons pu l'approcher, et la quel amour ce petit père, très apeuré mais aucune agressivité. Je me suis laissé sentir en faisant attention tout de même à ses "petites dents". Nous l'avons garde 3 jours à l’infirmerie afin qu'il s'acclimate bien à notre odeur .

Le premier jour où il est sorti,  je craignais qu'il ne sache pas se déplacer correctement mais je pense que cela fait un moment qu'il vivait avec son handicap car il était comme un poisson dans l'eau , nous l'avons dirigé vers son enclos sans trop de mal , bon  on a juste emmené un peu de nourriture. depuis il vit a coté des autres "Chonchons", nous avons essaye de le mettre avec les filles mais les bourriques sont pas très sympa avec lui et du fait qu'il soit aveugle, ne lui laisse pas beaucoup de chance. 
Mai sil est heureux, se laisse grattouiller...

Gilbert ou une triste fin ... heureuse quand même !!!!

Nous ressentons une grande tristesse , Gilbert est parti au paradis des chonchons. Malgré les soins , les traitements pour la gale, ses plaies ne s’amélioraient pas.

Diagnostic, un cancer de la peau qui était beaucoup trop avancé. L'age de Gilbert n'as pas aidé a sa guérison.





Gilbert dans son enclos avec ses copines les poules
Nous espérons lui avoir apporté une fin de vie paisible , rempli de tendresse, d'amour.
Il n'est resté que quelques mois à l'association, mais son état étaient déjà très avancé et avait perdu énormément de poids , malgré les granules et les doubles doses, les vermifuges, les antibiotique. Il était déjà trop faible pour combattre ce mal qui l'envahissait.avancé et avait perdu énormément de poids , malgré les granules et les doubles doses, les vermifuges, les antibiotique. Il était déjà trop faible pour combattre ce mal qui l'envahissait.

RIP petit Gilbert 

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint